Le ROPPA et ses partenaires lancent un appel à proposition pour la capitalisation des initiatives économiques et agroecologiques

Le ROPPA, institution régionale regroupant les organisations paysannes et de producteurs agricoles d’Afrique de l’Ouest, a été créé en 2000. Le réseau a accompagné nombres d’initiatives ayant pour objectif final de contribuer à un développement de l’agriculture familiale et d’influencer significativement les politiques agricoles de la région. Pour ce faire, par de nombreuses actions et avec divers partenaires, le réseau et ses membres ont soutenu les initiatives des exploitants familiaux et des organisations paysannes locales (coopératives, fédérations, unions…).
Les résultats des exercices de capitalisation de certaines de ces initiatives et leur diffusion ont permis aux porteurs d’initiatives d’améliorer leurs actions de production, de transformation ou de commercialisation de leurs produits. De telles améliorations sont liées au partage des informations et des bonnes pratiques, à la formation des producteurs, à des visites et des échanges entre producteurs. Ils ont aussi pu contribuer à enrichir les actions de plaidoyer du réseau à travers des espaces de formation, de dialogue entre les OP et la recherche, de renforcement des services économiques et d’influence des politiques.
Engagé en 2014 par le ROPPA, un premier processus de capitalisation a permis de sélectionner une quarantaine d’initiatives. Cette première expérience a abouti en décembre 2015 à un atelier régional de partage et d’exploitation des produits de capitalisation organisé à Accra, au Ghana. Après évaluation et au vu des résultats très positifs de cette première expérience, le ROPPA a décidé de lancer un deuxième appel à initiatives centrées sur quelques priorités d’action des OP et de plaidoyer du ROPPA.
Ce deuxième appel lancé par le ROPPA engage une nouvelle campagne qui sera mené avec le soutien technique du GRET, d’inter-réseaux et du CFSI et l’appui financier du CTA, de l’AFDI, de la Fondation de France, du Hub Rural, du FIDA et l’UE.
1. OBJECTIF DE L’APPEL
L’appel vise à susciter la présentation par les Organisations Paysannes d’initiatives exemplaires et à préciser les conditions de leur sélection par le ROPPA.
Les résultats de cette capitalisation devront permettre :
 aux porteurs d’initiatives de tirer des enseignements de leurs actions et, le cas échéant, de préciser les conditions d’un changement d’échelle ou d’un essaimage de leurs initiatives ;
 au ROPPA et aux plateformes nationales de :
(i) Formuler et négocier des programmes visant à soutenir les initiatives capitalisées qui ont un potentiel de changement d’échelle ;
(ii) Faciliter les échanges, mutualisations et coopérations autour des enseignements de la capitalisation ;
(iii) Mettre en lumière les réformes institutionnelles nécessaires au niveau des OP pour accompagner et/ou renforcer le développement de services d’appui et d’accompagnement au profit des exploitations familiales ;
(iv) Enrichir les plaidoyers des plates-formes nationales et du ROPPA engagés pour la défense et la prise en compte des intérêts des paysans et des besoins de l’agriculture familiale par les programmes, stratégies et politiques publics.

2. LES THEMES PRIORITAIRES
Les initiatives sélectionnées concerneront les thèmes prioritaires suivants :
1. La promotion et la valorisation des produits locaux et l’action auprès des consommateurs en faveur de la consommation locale. Il peut s’agir d’initiatives promues par des OP ou par des opérateurs en aval des filières (PME de transformation agro-alimentaire, associations de consommateurs...). Ces initiatives pourront concerner l’adaptation des productions aux besoins des restaurateurs et des consommateurs urbains, l’accessibilité des produits locaux, le respect des critères de qualité et des standards sanitaires. La valorisation d’une qualité spécifique liée à l’origine ou aux savoir-faire locaux ayant permis d’accéder à des marchés rémunérateurs ;
2. L’organisation des filières, les innovations organisationnelles et institutionnelles, les concertations multi-acteurs, les interprofessions, les différentes modalités de contractualisation, permettant d’établir des relations structurées entre les acteurs des chaines de valeurs bénéficiant aux différentes parties prenantes, notamment aux acteurs considérés comme les plus faibles : producteurs agricoles, transformatrices et commerçantes, et permettant la défense de prix alimentaires suffisants pour obtenir de justes rémunérations du travail paysan. Une attention pourra être portée aux innovations concernant le stockage et la conservation des produits, permettant une meilleure maitrise de l’approvisionnement et de la mise en marché des produits, voire de la participation aux stocks de sécurité et de la réponse paysanne aux achats institutionnels.
3. L’intensification agro-écologique de la production agricole tout au long des chaines agro-alimentaires bénéfiques pour l’environnement et/ou soucieuses d’éviter des émissions de gaz à effets de serre inutiles et les innovations sur les changements climatiques.
4. Les expériences novatrices d’accompagnement et d’appui aux exploitations familiales mises en œuvre par des OP, la création de services économiques, et en particulier, d’une part, de services dédiés à l’appui à l’entreprenariat des femmes et des jeunes permettant la création d’activités au sein des exploitations familiales (maraichage, petit élevage) ou dans son prolongement (transformation, commercialisation) et, d’autre part, de services d’appui financier et d’intermédiation financière.
Ces quatre grandes priorités représentent certes dans champs très larges. Quelques soient le champ, la sélection des initiatives tiendra compte de leur caractère innovant.

3. LES CRITERES D’ELIGIBILITE
Les initiatives éligibles correspondront aux quatre thèmes prioritaires retenus par le ROPPA. Elles devront être portées et présentées par des OP d’Afrique de l’Ouest correspondant au moins au 3ème niveau (unions, fédérations, Coopératives, GIE…), affiliées aux plateformes nationales membres du ROPPA ou à d’autres réseaux tel que, RBM, APESS, UEOFA, AAFEX…
Il doit s’agir d’initiatives n’ayant pas fait l’objet d’une capitalisation récente (moins de 3 ans).
Ces expériences doivent avoir été lancées depuis au moins 3 années avec un impact réel aux niveaux économique, social, environnemental, organisationnel ou technique.
Une attention sera accordée aux initiatives promues par des femmes et des jeunes.

4. PROCEDURES DE SELECTION DES DOSSIERS
Un comité régional de sélection regroupant les membres du comité de pilotage du processus de capitalisation (GRET, IR, ROPPA, CFSI) procédera à une sélection des initiatives qui feront l’objet d’une revue approfondie. La sélection des expériences à capitaliser se fera sur la base de la pertinence des informations fournies dans la fiche de présentation des initiatives et de critères définis par le ROPPA.
La description détaillée des initiatives retenues sera réalisée par les OP promotrices de ces expériences, avec l’accompagnement de leurs plateformes nationales, réseaux et éventuellement de personnes ressources.
Pour ce faire, il sera organisé des sessions de formations portant sur la capitalisation et l’écriture des documents de capitalisation à l’attention des OP (unions, fédérations, coopératives…) et des plateformes nationales des pays dans lesquels des initiatives ont été retenues.

5. COMPOSITION DES DOSSIERS ET DATE LIMITE DE DEPOT
Les OP intéressées par cet appel soumettront au secrétariat exécutif du ROPPA par le biais de leurs plateformes nationales ou de leurs réseaux d’affiliation, une présentation succincte de l’OP porteur et une présentation de l’initiative initiatives/expériences élaborées en tenant compte des canevas de fiche ci-dessous annexés.
Le ROPPA entend par cet appel soutenir la capitalisation d’expériences d’OP qui seront sélectionnées dans les domaines ci-dessus évoqués.
• Date de lancement de l’appel : 29 juin 2016
• Date limite de dépôt des notes succinctes : 10 aout 2016 à 17h00mn.
• Les fiches de présentation succinctes des porteurs et des initiatives devront être envoyées à vos plateformes nationales respectives (Voir fiche des contacts des plateformes)
• Les plateformes nationales feront parvenir les différentes initiatives présélectionnées au Secrétariat Exécutif du ROPPA.

ANNEXES

Annexe 1 : Fiche de présentation succincte du Porteur

Pays
Nom de l’OP
Forme juridique
Coordonnées (mail, téléphone, site web)
Domaines d’intervention de l’OP
Combien de membres compte l’OP ?
Quels sont les objectifs qui motivent votre OP à participer à cet appel à projet ?

Annexe 2 : Fiche de présentation succincte de l’initiative

Quel est le nom/titre de l’initiative ?
Filière(s) concernée(s)
Quelle est la zone de couverture de l’initiative ?
Combien d’individus ont directement été touchés par l’initiative ?
Quels sont les volumes concernés ?
Quelle est la date de démarrage de l’initiative ?
Cette initiative a-t-elle déjà été capitalisée ?
Quels sont les volumes au cours des 5 dernières années ?
Quels sont les rendements des 5 dernières années ?
Quels sont les volumes commercialisés au cours 5 dernières années ?
Personne ressource de l’OP pour l’initiative
Quel est le problème ou/et l’opportunité de départ ?
Quels sont les objectifs recherchés au départ de l’initiative ?
Quelles principales activités avez-vous menées / quel type de services avez vous mis en place ?
Quels sont les partenariats forts établis et la nature du partenariat ?
Quels sont les principaux résultats atteints ?
Quelles sont les difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre de l’initiative ?
Quel bilan faites-vous de l’expérience ?
Qu’est-ce que vous voulez faire à travers la capitalisation de l’initiative ?


Convention ROPPA 2018

Actualités

Espace Plateformes

Publications

Nos chantiers

Vidéothèque

ROPPA
jQuery Carousel