Title Image

Blog

Vers une révolution rizicole au Burkina Faso : Mobilisation, innovation, et autonomie alimentaire

07:07 09 novembre in Actualites, Uncategorized
0

Le Burkina Faso se trouve à la croisée des chemins de son autonomie alimentaire, marquée par un engagement fort envers la filière rizicole. Cet engagement s’inscrit dans le cadre de l’offensive agropastorale et halieutique 2023-2025 du gouvernement, visant à atteindre la souveraineté alimentaire d’ici 2025. L’atelier d’information et de sensibilisation organisé le 8 novembre 2023 à Ouagadougou, en partenariat avec le Cadre Régional de Concertation des Organisations des Producteurs de Riz du ROPPA (CRCOPR/ROPPA) et TRIAS, s’inscrit dans cette démarche. L’événement a réuni des acteurs clés de la filière, allant des producteurs aux consommateurs, en passant par les transformateurs et les acheteurs institutionnels.

L’objectif de cet atelier résidait dans l’éducation et la sensibilisation quant aux bienfaits et à l’importance de consommer le riz local. En effet, la filière riz joue un rôle crucial dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Burkina Faso. La production locale présente des atouts significatifs : une meilleure valeur nutritionnelle comparée au riz importé, une fraîcheur indéniable, et des qualités gustatives naturelles sans produits chimiques.

La consommation nationale de riz a doublé en une décennie, témoignant d’un besoin croissant qui n’est actuellement couvert qu’à hauteur de 30 à 40 % par la production locale. Face à cette réalité, l’accent a été mis sur la valorisation du « consommons local ». L’avancée de la recherche a conduit à la découverte de nouvelles variétés de riz, promettant des rendements plus élevés et des saveurs améliorées, répondant ainsi aux attentes des consommateurs.

Cependant, des défis subsistent. Les enjeux de commercialisation incluent la gestion de l’insécurité, l’exportation du paddy, la nécessité de politiques rigoureuses pour promouvoir la consommation locale, et le besoin d’infrastructures modernes de stockage et de distribution. Les perspectives visent à développer une chaîne de valeur intégrée, à renforcer les capacités des acteurs, et à élaborer une stratégie de consommation du riz local. Cette stratégie englobe l’augmentation de la production de paddy et l’amélioration des processus de transformation, tout en visant le marché régional et en luttant contre les stéréotypes entourant le riz burkinabé.

L’atelier a également été l’occasion de mettre en avant des initiatives telles que des expositions-ventes, des dégustations de mets à base de riz local et la distribution de livrets de recettes, renforçant ainsi la visibilité et l’attrait du riz du Burkina.

En conclusion, les recommandations de l’atelier incluent l’augmentation des superficies cultivables, l’amélioration de la qualité et de la disponibilité du riz, et l’intégration du riz étuvé dans les achats institutionnels. Le moment est venu pour tous les acteurs de travailler de concert pour répondre à la demande nationale en riz, augmenter les revenus des acteurs de la filière et assurer une production compétitive et durable.

Ainsi, le Burkina Faso s’engage résolument dans un chemin d’innovation et de mobilisation, jetant les bases d’une révolution rizicole qui promet non seulement la sécurité alimentaire mais également une prospérité économique durable pour le pays.

Fatimata KONE

Chargée de communication et de gestion des connaissances 

ROPPA



Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this