Après le Burkina, c’est au Mali de recevoir un comité national de veille sur l’application de la charte PREGEC.

Le ROPPA, sous l’auspice de la CNOP-Mali, organise les 3 et 4 février 2020 au Grand hôtel de Bamako au Mali un atelier sur « la mise en place d’un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la charte PREGEC au Mali ». Cet atelier sera un cadre d’information et d’échange entre une quarantaine de participants du public, du privé et des ONG qui réfléchiront à l’installation d’un comité de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte régional de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) au Mali.

Sont attendus à cet atelier les représentants des OP, des OSC et du secteur privé engagés dans les questions de SAN ; les parlementaires ; les représentants des Ministères et structures concernés par la SAN (agriculture ; environnement ; santé ; eau et assainissement ; promotion de la femme, de la solidarité nationale et de la famille ; Conseil national pour la protection sociale) ; le CILSS et des partenaires techniques et financiers.

Durant ces 2 jours d’atelier, il sera question de i) renforcer la connaissance des OP, des OSC, du secteur privé et des parlementaires sur le RPCA et son dispositif (PREGEC) ; ii) de renforcer la connaissance des OP, des OSC, du secteur privé et des parlementaires sur les principes et engagements de la Charte PREGEC et les indicateurs de suivi ; iii) partager les initiatives majeures des acteurs concernant l’application de la Charte PREGEC et la gestion des crises alimentaires ; iv) de définir les axes prioritaires d’intervention ainsi que les rôles et les responsabilités des membres du comité de veille.

En rappel, Le Cadre d’interpellation des organisations de la société civile, conclu en 2017 sur le respect des engagements de la Charte PREGEC, est composé de douze acteurs de la société civile, d’organisations paysannes et du secteur privé : AFAO, Afrique Verte, APESS, FIAB, POSCAO, RBM, RECAO, RESIMAO, ROAC, ROPPA, OXFAM et SOS Sahel. Parmi ses engagements, on compte le renforcement des systèmes d’information, et la création de plateformes de dialogue. Peu connu des parties prenantes censées l’appliquer selon une première évaluation, la seconde évaluation préconise l’intensification de la domestication et la vulgarisation de la charte à travers des comités nationaux de veille citoyenne et parlementaire sur les principes et les engagements. Le tout premier comité a vu le jour en juin 2019 au Burkina Faso. La prochaine étape consistera à mettre en place un autre comité nationale de veille parlementaire et citoyenne au Mali sous l’auspice de la CNOP-Mali d’où la tenue de cet atelier au cours duquel les axes seront du comité seront clairement définis et sa mise en place effective.

Téléchargez :
 Ordre du jour
 Charte PREGEC
 adre d’engagement et d’interpellation
 2e évaluation de la Charte PREGEC | Synthèse
 Grille d’indicateurs – suivi-évaluation
 Menu d’instruments


Convention ROPPA 2018

Actualités

Espace Plateformes

Publications

Nos chantiers

Vidéothèque

ROPPA
jQuery Carousel